Malleer


Malleer
Missgeschick, Unglück

Hunsrückisch-Hochdeutsch . 2014.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • malléer — [malee] v. tr. ÉTYM. 1774; du lat. malleus. → Malléable. ❖ ♦ Techn. Battre et étendre (un métal) au marteau …   Encyclopédie Universelle

  • malléer — (mal lé é) v. a. Battre et étendre au marteau. •   En malléant beaucoup et chauffant peu, on donne au fer plus de force, BUFF. Hist. min. Introd. part. Exp. Oeuvres, t. VII, p. 67. •   C est aux artistes à voir jusqu à quel point ce métal doit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • malléable — [ maleabl ] adj. • v. 1500; du lat. malleare « marteler », de malleus « marteau » 1 ♦ Qui a la propriété de s aplatir et de s étendre sous le marteau (ou par l action du laminoir) en lames ou feuilles. ⇒ ductile. L or est le plus malléable des… …   Encyclopédie Universelle

  • MÉTALLURGIE — LA MÉTALLURGIE est l’art d’extraire les métaux de leurs minerais, d’élaborer des alliages, de les transformer en produits demi finis et de les mettre en forme pour leur utilisation (produits «finis»). Elle couvre ainsi trois grands domaines… …   Encyclopédie Universelle

  • retraduire — [ r(ə)tradɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • 1556; de re et traduire ♦ Traduire de nouveau, et spécialt(1672) Traduire (un texte qui est lui même une traduction). ● retraduire verbe transitif Traduire de nouveau ou en partant d une traduc …   Encyclopédie Universelle

  • malléable — (mal lé a bl ) adj. 1°   Qu on peut battre, forger, étendre à coups de marteau. L or est le plus malléable des métaux. •   Nous répétâmes, dans mon laboratoire de Montbar, l expérience de la platine [du platine] malléable, BUFF. Min. t. V, p. 456 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.